LIVRES,  Roman,  Romance

Fallait pas me chercher

Hey tout le monde ! J’espère que vous allez bien ! Désolé de mon absence ces derniers temps mais je suis en vacances et j’essaie de profiter un max 😊

On se retrouve aujourd’hui avec mon avis sur « Fallait pas me chercher » de Emma Green.

Quatrième de couverture

Valentine Cox est fière, indépendante et volontaire. Seul problème ? Elle a une fâcheuse tendance à se mettre en danger. Son père lui impose alors Nils Eriksen, garde du corps aussi insupportable que sexy. La cohabitation est chaotique, Valentine refuse de se soumettre aux règles de sécurité et défie constamment Nils. Lui a beau être patient, la princesse au caractère de feu l’agace prodigieusement…

☙ Deux options : se sauter à la gorge ou se sauter dessus !

☙ L’intégrale avec deux chapitres inédits.
_______________________________________________

Titre : Fallait pas me chercher (l’intégrale)

Auteure : Emma Green 

Editeur : Editions Addictives 

Date de parution : 19 décembre 2019

Nombre de pages : 500 pages 

Date de lecture : 19 juillet 2021

 – Tu es venu pour quoi, au juste ? Me satisfaire ou me torturer ? 

 – Je te connais par coeur Valentine. Avec toi, l’un ne va pas sans l’autre… 


Bon, j’ai décidé de changer de manière de noter mes livres. Je vais le faire comme avant — c’est à dire avec les gemmes — mais aussi avec une échelle basique de 1 à 5 + coup de cœur avec les demis points inclus 😊

Liste d’or : j’ai passé un bon moment 🌕🌕🌖/5 (3,75/5)


Mon avis

C’est le premier livre de Emma Green que je lisais… et je n’ai pas été déçue ! J’ai beaucoup apprécié la plume des deux auteures, l’humour et l’émotion qu’elles nous font ressentir dans ce roman !

Je dois avouer qu’en lisant la quatrième de couverture, je m’attendais à tout à fait autre chose. Je pensais que l’intrigue se déroulerait autrement. Mais en me plongeant dans l’histoire, même si les choses ne se passaient pas comme je l’imaginais, j’ai trouvé tout à fait super. 

 J’ai été assez impressionnée par le nombre de détails et comme les paysages d’Afrique ont été décrits, on s’y croyait ! 

J’ai aussi bien aimé le fait que Valentine soit fille d’un grand PDG. La charge de travail et ce qu’elle devait faire était bien représentée.

Les personnages… que dire des personnages…?
Je les ai tout bonnement beaucoup aimés ! Valentine, petite femme — brunette  — fluette, qui ne se laisse pas impressionner par la masse de travail qu’elle doit appréhender. Sacrée tête de mule. J’ai bien ri avec le sens de ses reparties, elle est comme Lucky Luke, elle dégaine plus vite que son ombre 😆

Quant à Nils… cet ours mal léché, ce grand viking… Cette force, ce charisme, on ne peut que l’aimer.
Et Willy, je fond quoi 😂 Avoir un Wombat apprivoisé était la meilleure idée du siècle, ça change des chiens et des chats, des serpents domestiques et j’en passe 🤣 Voir Nils fondre fasse à cette petite — heu grosse — boule de poils, s’agenouillant pour lui gratter le ventre… 🥺

⚠️ Il se peut qu’il ait un peu de 🅂🄿🄾🄸🄻  🙊⚠️

Je trouve dommage qu’on n’appelle pas ses parents « papa » ou « maman » ou à quelque chose qui s’en rapproche le plus. « Darren », le père PDG de Valentine est vraiment un 🤬🤬🤬.

Moi qui commençait peut être à le tolérer au milieu du roman… (j’avoue que j’ai même versé une petite larme quand il est « mort » ) Il me dégoutte ! Si je devais dire, c’est le personnage le mieux fait de tout ce roman. On ne pouvait pas dépeindre un pire père que ça ! 🤢🤮

⚠️⚠️🅂🄿🄾🄸🄻⚠️⚠️

Non mais ! FEINDRE SA MORT POUR QUE SA FILLE SOIT OBLIGEE DE FAIRE SES DERNIERES VOLONTÉS !!! 😳😳😳😡😡😡🤬🤬

⚠️⚠️🄵🄸🄽 🄳🅄 🅂🄿🄾🄸🄻 ⚠️⚠️

Non mais ! Quel sale hypocrite ! Je dois dire que j’avais la rage contre ce personnage (Darren, le père de Valentine, pour ceux/celles qui ont loupé le spoil ^^) durant toute la fin de l’histoire

L’histoire était vraiment bien menée, et la fin…🤩 quelle fin ! C’était vraiment beau ! 

Même si je ne me suis pas ennuyée durant ces 500 pages, l’histoire aurait pu être plus courte. Elle ne manque cependant pas de rebondissements et d’action. 

J’ai bien aimé — dans son genre — le personnage de « No Name » l’« ami » ( le mot est fort) de Nilsen qui est en prison et qui lui donne des renseignements. On ne savait pas vraiment de quel côté il se trouvait (gentil ou méchant) mais il avait sûrement un pied de chaque côtés de la ligne.

Même si on ne le dit pas assez dans ce bouquin, Nils est vraiment  quelqu’un de très talentueux, avec sa boite de gardes du corps qui marche super bien et ses pansements qui se sont bien vendus…

Le fait qu’on alterne entre le personnage de Valentine et celui de Nils rend l’histoire encore plus passionnante, cela donne du piquant au roman.

Si je devais donner un point négatif, je dirais qu’il y aurait pu avoir un peu moins de scènes de sexe. À certains moments, cela rend l’histoire un peu lourde, certains passages un peu longs. 

Comme vous l’aurez sûrement compris, je vous conseil vraiment ce roman d’une toute beauté ! 

Attention ⛔️ ce livre est pour un public averti, il y a de l’amour physique.

Merci de m’avoir lue 🔥

Bisous et à la prochaine ♥︎

Bonus photos

Savez-vous le Norvégien ? Voici 2 expressions qu’il est important de savoir :

  1. Jeg elsker deg = Je t’aime
  2. Jeg er sulten, c’est la plus importante !!!!! C’est : J’AI FAIM ^^

Voilà, j’espère que cette chronique vous aura plu et que ça vous donnera envie de lire ou relire ce livre 😉

 🐨  Et vous, vous l’avez lu ?

 🐨  Vous voulez le lire ?

 🐨  Qu’en avez-vu pensé ?

🎼 Dites-moi tout en commentaire ou si vous voulez en parler un peu plus, par mail ✉

✨Clarisse ✨

ʕ •ᴥ•ʔ 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code