Genres,  LIVRES,  Roman,  Romance

American vacation

Coucou tout le monde !

Aujourd’hui, je vous parle d’une romance, avec une plume légère, idéal à lire cet été, au bord de l’eau, en peaufinant son bronzage !

Quatrième de couverture

Pour E. la vie est une combinaison de désolance. Ses parents sont séparés et elle a vécu les pires blamades possible à l’école.

Et c’est bien pour cela qu’elle déteste son prénom. Lorsque les deux inséparables gaffeuses E. et Pauline débarquent à Miami et dans la vie de Tay et Teny.

Elles ne s’attendaient pas à trouver le grand amour. 

Encore moins à jouer les détectives pour trouver le secret des deux jeunes hommes.

Titre : American Vacation

Auteure : Adeline Loron

Maison d’édition : auto-édition 

Nombre de page : 311 pages 

Date de parution : 13 novembre 2018

Date de lecture : 7 mai 2022

Provenance : e-book de l’auteure 

Liste d’argent : j’ai été un peu déçue ⭐️⭐️⭐️/5 (3/5)

Mon avis

J’ai beaucoup aimé retrouvé un roman d’Adeline.

L’histoire dans son ensemble était bien, mais j’ai été déçue de l’écriture.

J’avais la plupart du temps l’impression que E.ne vivait pas l’histoire mais qu’elle subissait un flot continu d’actions, toutes séparées par des points. Vous savez, comme les télégrammes dans le temps : « ce matin je me suis servi un verre de lait STOP il n’était pas bon STOP le lait avait tourné STOP »

Ce phénomène se retrouve beaucoup plus lorsqu’on se trouve « dans la tête » de E. 

Au contraire, l’histoire est vraiment divertissante. J’ai bien aimé les caractères des filles et je dois dire que les différents gangs m’ont beaucoup intriguées. J’aurais aimé qu’Adeline les exploite plus. Peut-être que ce sera le cas dans le second tome.

Pour le fait qu’on appelle la protagoniste principale « E. », on ne nous donne pas énormément d’éléments sur les raisons de cette appellation. On devine bien – en partie avec le résumé – que si elle n’aime pas son prénom, c’est qu’il y a une raison. Mais pourquoi ? Encore une fois, peut-être qu’on en saura plus sur le tome suivant. En tout cas, le fait qu’on en sache pas trop a éveillé mon interêt.

Petit plus, j’ai aimé que les deux amies parlent le polonais, l’anglais et le français.

Comme je l’avais déjà souligné pour « Emma’s love life », j’ai trouvé presque dommage que Tay et Teny aient des prénoms aux même consonances. Je me suis à plusieurs reprises mélangé les pinceaux.

Quoi qu’il en soi, cette fin me donne très envie de découvrir le prochain tome !

En conclusion, je ne dis pas que ce roman est mauvais. D’ailleurs je lui donne un petit ⭐️⭐️⭐️/5.  L’histoire est sympa, malgré quelques petites incohérences. Pour ce qu’il en est de l’écriture, à vous de voir comment vous aimez que cela soit écrit 🙂

Une romance idéale à lire cet été à la plage, pendant qu’on peaufine son bronzage.

Merci Adeline pour ta confiance ♥️

Bel été !😎☀️🌻⛱🧴

✨Clarisse ✨

Bonus

Citations

Cette fille, je l’ai dans la peau. J’étais juste trop blessé et trop con pour agir comme je le devais. Et je sens déjà que je vais le regretter comme jamais. J’ai envie de ramper pour me cacher sous la terre avant d’être balloté par le chagrin.

Adeline Loron

Je veux bien être ton doudou, tu peux me prendre dans tes bras, me coller contre toi. Je te demanderai juste de ne pas baver sur moi… 

Adeline Loron

Si je pars, Pauline part. Si elle voulait partir, je la suivrais. C’est nous deux face au monde entier. 

Adeline Loron

Merci de m’avoir lue ♥️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code